Désastre pour tous les pêcheurs   
Exemple de pêche douce                                                                           ( photo prise sur le quai )
1)  13 Juin 2006 ramassage des casiers à seiches
Chaque casier  a servi de support  à la ponte de 1500 a 2000 oeufs de seiches qui ne donneront jamais de vie
Le lavage sous pression des casiers pour cacher ce désastre  ne sauve pas plus l'espèce
1500 seiches vivantes pourraient donner  3000kg  en mai juin 2007
Le bateau qui possèdait 300 casiers a potentiellement détruit  900 tonnes de seiches

Il semblerait que laisser les casiers à l'eau jusqu'en aôut soit nécessaire sauf si la remontée journalière a déjà condamné la survie des oeufs

Avant la période pêche douce la seiche était très abondante
La raréfaction du poisson n'est pas inéluctable



Autre désastre  le filet maillant
La nécessaire exclusion d'accès pour les chalutiers dans la bande cotière de 3 milles (hors période pêche aux seiches )
n'a pas l'effet régénérateur escompté pour  la ressource car cette bande cotière est sous la pression constante de la pêche aux filets maillants
Cette pêche qui semble anodine est très destructrice :
-permet de travailler dans des zones non chalutables (réserves naturelles)
-quantités de poisson mort se détachent du filet avant et durant  la remontée
-les filets perdus n'étant que lentement biodégradables  continuent de pêcher dans les roches ou épaves
les épaves que l'on a connu lieu de vie deviennent des cimetières à filets prenant un poisson puis un crabe ...etc
-le tambour remonte filet ou les maillets sont là pour écraser toute la faune benthique
 exemple:on assiste à la disparition des bernard l'hermitte

Autre désastre  pêche à la civelle
il n'est pas  nécessaire  d'argumenter face à l'énormité d'une telle pratique